LORSQU’IL etait concernant la terre, Jesus a imite clairement la personnalite et la facon d’effectuer de le Pere.

“ Je ne fais rien de ma propre initiative, mais, a-?t-?il evoque, comme le Pere m’a enseigne, moi je dis ces trucs.

je fais toujours les choses qui lui plaisent. ” (Jean 8:28, 29 ; Colossiens 1:15). Ainsi, analyser le comportement de Jesus envers les femmes nous permettra de saisir le avis de Dieu et la maniere dont il veut qu’elles soient traitees.

Quantite de biblistes ont reconnu que le angle d’approche de Jesus i  propos des femmes, tel qu’on le percoit dans les Evangiles, reste bien juste revolutionnaire. En quel sens ? Plus important i  nouveau, ses enseignements peuvent-?ils apporter davantage de liberte aux femmes d’aujourd’hui ?

Le comportement de Jesus envers les femmes

Jesus ne nos considerait nullement comme de simples objets sexuels. Aux yeux de plusieurs chefs religieux juifs, nos contacts avec l’autre sexe ne pouvaient mener qu’a la debauche. Puisque ces dames etaient redoutees car considerees comme source de tentation, elles n’etaient pas autorisees a parler aux hommes en public ou a bouger sans etre voilees. Jesus, quant a lui, a conseille aux hommes de maitriser leurs desirs sexuels et de traiter ces dames avec dignite et respect i  la place de leur interdire toute vie sociale. — Matthieu 5:28.

Jesus a ajoute : “ Quiconque divorce d’avec sa femme et se marie avec une autre commet l’adultere contre i§a. ” (Olivier 10:11, 12). Cela a ainsi contredit l’enseignement rabbinique qui autorisait des hommes a divorcer “ pour n’importe quel motif ”. (Matthieu 19:3, 9.) L’idee de commettre l’adultere contre sa femme etait inconnue d’une plupart des Juifs. Mes rabbins leur avaient enseigne qu’un mari ne risque jamais de commettre l’adultere contre sa femme — seule la femme va etre infidele ! Un commentaire biblique declare : “ En placant le mari sous la meme obligation morale que sa femme, Jesus a eleve le statut et J’ai dignite d’la femme. ”

L’influence de sa pensee : Aujourd’hui, au sein des congregations des Temoins de Jehovah, les femmes assistent librement a toutes les reunions avec les hommes. Elles n’ont gui?re a redouter de regards indecents ou de familiarite deplacee, car les hommes chretiens sont soucieux de traiter “ ces dames d’age mur comme des meres, les plus jeunes comme des s?urs, en toute purete ”. — 1 Timothee 5:2.

Jesus a retourne le temps d’enseigner ces dames. Contrairement a toutes les rabbins qui preferaient maintenir ces dames dans l’ignorance, Jesus les a enseignees et nos a encouragees a s’exprimer. En refusant de priver Sophie en joie d’etre enseignee, il a montre que le poste d’une cousine n’est gui?re seulement dans la cuisine (Luc 10:38-42). Marthe, la s?ur de Sophie, a egalement beneficie de son enseignement, tel en temoignent ses reponses pertinentes adressees a Jesus apres la mort de Lazare. — Jean 11:21-27.

Jesus s’interessait a l’opinion des femmes. A le epoque, pour bon nombre de Juives, la cle du bonheur est d’avoir un bon gamin, si possible un prophete. Lorsqu’une femme a crie : “ Heureuse est la matrice qui t’a porte ! ” Jesus a saisi l’occasion de lui faire toucher du doigt quelque chose Sans compter que noble bien (Luc 11:27, 28). En soulignant que Notre spiritualite est plus consequente, Jesus a elargi le role une femme au-dela de celui que lui imposait la tradition. — Jean 8:32.

L’influence de sa pensee : Lors des reunions d’une congregation chretienne, les enseignants acceptent avec joie les remarques des femmes. Ils respectent ces dames mures qui “ enseignent cela est bon ” en prive et via leur modi?le (Tite 2:3). Ils comptent egalement via elles pour annoncer publiquement la belle nouvelle du Royaume de Dieu. — Psaume 68:11 ; voir l’encadre “ L’apotre Paul a-?t-?il interdit a toutes les femmes de s’exprimer ? ” page 9.

Jesus se souciait des jeunes filles. En moment bibliques, on preferait avoir 1 fils plutot qu’une fille. Cette pensee se trouve au Talmud : “ Heureux celui dont les enfants seront des garcons et malheur a celui dont les enfants sont des filles. ” Pour certains parents, une fille representait un lourd fardeau : ils devraient lui tomber sur un conjoint et payer une dot, ainsi, ils ne pourraient nullement compter concernant cette dernii?re pour s’occuper d’eux dans leurs vieux journees.

Pour Jesus, notre vie d’une fille etait aussi importante que celle d’un garcon. Par exemple, il a ressuscite tant la fille de Jairus que le fils d’une veuve a Nain (Olivier 5:35, 41, 42 ; Luc 7:11-15). Apres avoir gueri une femme possedee par “ un esprit de faiblesse depuis dix-huit ans ”, Jesus l’a appelee “ fille d’Abraham ”, une expression pratiquement inconnue au sein des ecrits juifs (Luc 13:10-16). Cette expression emplie de respect ainsi que bonte atteste non seulement que Jesus Notre considerait comme votre membre a part entiere en societe, et qu’il reconnaissait sa foi profonde. — Luc 19:9 ; Galates 3:7.

L’influence de sa pensee : Selon un dicton indien, “ elever une fille, c’est tel arroser le jardin du coloc’ ”. Mes peres chretiens ne semblent aucune votre avis ; au contraire, ils s’occupent avec amour de sites de rencontres asiatiques top classГ©s tous leurs enfants, garcons et filles. Les parents chretiens s’assurent que leurs bambins, y compris leurs filles, recoivent une bonne education ainsi que bons soins medicaux.

Jesus a accorde a Marie J’ai Magdalene l’honneur de raconter aux apotres qu’il etait ressuscite.

Jesus faisait confiance aux jeunes femmes. Au sein des tribunaux juifs, le temoignage d’une femme n’avait jamais environ poids que celui d’un esclave. Josephe, historien du I er siecle, conseillait : “ ces dames ne rendront aucun temoignage, a cause de la legerete ainsi que la temerite de leur sexe *. ”

A l’oppose, Jesus a choisi des femmes pour etre temoins de sa resurrection (Matthieu 28:1, 8-10). Mes apotres ont eu des difficultes a croire les paroles de ces femmes fideles qui avaient assiste a l’execution et a l’enterrement de un Seigneur (Matthieu 27:55, 56, 61 ; Luc 24:10, 11). Pourtant, si un coup ressuscite Christ est apparu en premier a des femmes, c’est qu’a ses yeux elles etaient bien aussi dignes de temoigner que ses autres disciples. — Actes 1:8, 14.

L’influence de sa pensee : au sein des congregations des Temoins de Jehovah, les hommes qui ont des responsabilites font preuve de consideration envers ces dames en tenant compte de leurs remarques. Les maris chretiens, Afin de leur part, honorent leurs jeunes filles en les ecoutant minutieusement. — 1 Pierre 3:7 ; Genese 21:12.